Épine-vinette

L’espèce Épine-vinette compte environ 450 à 500 modèles de cultivars à feuillage persistant ou caduque comme les Berbéris. Ces premiers peuvent atteindre de 0,5 à 4 mètres de haut et ont des pousses épineuses. Ces arbustes poussent encore à l’état sauvage en Europe, en Amérique du Sud, en Amérique du Nord, en Afrique et en Asie. Les variétés du Berbéris sont bien aimées, comme plantes de haie, aussi bien pour leurs petites boules bleu foncé ou rouge, que pour leurs fleurs jaunes et leur feuillage ornementale. Et en matière de protection de cambriolage, votre épineux est également beaucoup utile, grâce à ses épines qui sont un moyen très dissuasif. De ce fait, n’oubliez pas vos gants, lors de sa plantation ou de son entretien et ne les plantez pas dans des endroits fréquentés par les enfants !

Epine-vinette ou Berbéris- nos informations

Epine-vinette ou Berbéris

Épine-vinette ou Vinettier

L’Epineux le Vinettier ou bien l’Épine-vinette du latin Berberis vulgaris fait partie de la famille du Berbéris et est notamment utilisé en haie. En Europe, cette plante bien commune est bien présente. Par ailleurs, cet arbuste garde pendant toutes les saisons ses feuilles vertes foncées à fleurs jaunes.

Baies du Vinettier

Pour votre extérieur, vous voulez une plante de haie multifonctionnelle ? Alors, pourquoi donc encore se casser la tête ? L’Épine-vinette vous attend ! Profitez de son feuillage épais et plein de couleurs, mais aussi de ses baies qui sont d’abord vertes et après rouges. Ces jolies petites boules poussent au début du printemps et sont mûres en fin d’été. Dès qu’elles sont mûres au mois de septembre, vous pouvez goûter vos baies de Berbéris qui sont tout à fait consommables cuites et crues. Envie d’un plat relevé ? Servez-vous des baies vertes de votre plante ! Vos plats préférés ne seront plus jamais pareils grâce au goût et l’intensité qu’elles leur donneront ! Vous pouvez profiter de ses petites boules rouges dans une sauce sucrée, mais aussi en confiture. Vous êtes cuisinier et à la recherche d’un nouvel ami ? Pensez au Vinettier !

Composition de vos Berbéris

Les feuilles ovales, glabres, fasciculées, dentelées et alternées de l’Épine-vinette se retrouvent sur ses rameaux ridés et jaunes. Qui portent aussi ses grappes avec ses 8 à 15 baies rouges égayé par son feuillage glauque au revers et vert clair dessus. Ces petites boules mesurent, en général, au maximum 5 mm en largeur et 12 mm en longueur. Pendant sa vie de maximum 50 ans, le Vinettier très ramifié peut atteindre une hauteur de 1,5 à 3 mètres. Concernant les Épines-vinettes naines, qui iront parfaitement sur votre balcon, elles se cultivent énormément bien dans des récipients de 30 cm de diamètre et de profondeur. Bien sûr que de cet épineux vivent plusieurs espèces très décoratives ! Donc le Berbéris existe en beaucoup de différentes couleurs et formes. Il n’est pas indispensable d’intervenir d’une manière caractéristique sur vos Épines-vinettes persistantes, à l'exception d’un taillage afin de les équilibrer. Mais si vous cultivez les végétaux de cet arbuste en haie, vous pouvez les couper autant que vous voulez. Chez vos espèces florifères, Plantesdehaies.ch vous recommande d’intervenir après la floraison pour en profiter au maximum ! Garnissez de paille le pied de votre Vinettier au printemps afin de maintenir au niveau de ses racines une certaine fraîcheur pour éviter en été la fin brutale et inexpliquée de ses branchages adultes.

Marqueterie et teinturerie

Malgré le fait qu’à partir du XIXe siècle, le Vinettier avait souvent été arraché en France, il en restait toutefois présent dans une grande moitié du nord de ce pays. Son bois jaune, dur et fin, était utilisé en marqueterie et en teinturerie. Sa poudre issue des racines et de l'écorce contient un composant bien colorant, appelé berbérine, qui autrefois était utilisé afin de donner diverses couleurs de jaune au cuir, à la soie et à la laine. Actuellement, cette poudre sert à activer les colorations végétales aux tons blonds. Mais, depuis des temps immémoriaux, l'écorce et les racines de cet arbuste ont aussi été utilisés comme médicament homéopathique, nommé Berberis vulgaris, pour traiter les inflammations et les infections.